Parc National Mont Ntringui

Situlé sur l’Ile d’Anjouan, ce parc d’une superficie de 3.813 ha présente un intérêt élevé en termes de biodiversité puisqu'il abrite des espèces endémiques et menacées d’extinction, ainsi qu’une très grande richesse en orchidées, mousses, lichens, sélaginelles et de fougères arborescentes et bruyères arborescente. On y trouve deux espèces de chauve-souris géantes endémiques aux Comores, la Roussette de Livingstone (Pteropus livingstonii) et la Roussette commune (Pteropus seychellensis var. comorensis), le Founingo des Comores ou Pigeon bleu (Alectroenas sganzini) très menacé, ainsi que plusieurs espèces d’oiseaux, de poissons et de reptiles.

Le parc accueille  également une grande diversité d’oiseaux indigènes, dont le Petit-duc d’Anjouan endémique à l'île.

La Réserve du lac Dzialandzé constitue une zone humide de richesse exceptionnelle. Le lac sacré Dzialandzé et ses environs constituent une Réserve spéciale et un habitat pour les grèbes castagneux (Tachybaptus ruficollis), les poissons d’eau douce et plusieurs autres espèces forestières.

Infos pratiques

Activités

  • Barbecue
  • Randonnée
  • Obs. de Faune
  • Obs. de Flore

Carte du parc