Parc National de Mohéli

Le parc National de Mohéli est la première aire protégée créée aux Comores. La partie marine du parc  s’etend sur 4404 ha. Les paysages magnifiques regroupent différents types d’habitats : plages de sable corallien (blanc), plages de sable d’origine volcanique et de galets (gris), des mangroves, de grands îlots dont certains « à guano  » et des récifs coralliens de type frangeant,… autant d’atouts importants sur les plans récréatif et touristique. 

Le site est important pour la reproduction d’espèces migratrices menacées d’extinction dont les tortues marines : Tortue verte (Chelonia mydas) et Tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata).

Le parc intègre également des aires adjacentes terrestres dont le lac de cratère Dziani-Boundouni et accueille une forte diversité d’oiseaux aquatiques, notamment une importante population de grèbes castagneux (Tachybaptus ruficollis) et la forêt sur le bassin versant du lac qui est l’habitat d’espèces menacées dont le lémurien mangouste (Eulemur mongoz) endémique à Madagascar et introduit de Madagascar aux Comores.

Le Parc National de Mohéli est géré suivant une approche de cogestion participative avec les communautés villageoises riveraines

Infos pratiques

Activités

  • Plongée
  • Pêche
  • Baignades
  • Plages

Carte du parc