Parc National du Karthala

Situé au centre sud de N’Ngazidja, le Karthala est un des plus grands volcans actifs du monde. Il trône fièrement au-dessus d’une foret riche en faune et en flore endémique exceptionnelle. La forêt du Karthala abrite une faune  et une flore endémique exceptionnelle. Les espèces les plus fréquentes sont Weinmannia comorensis, Ocotea comoriensis, Nuxia pseudodentata, Tambourissa comorensis et Aphloia theaeformis, les 4 premières étant endémiques des Comores.

Le Parc National  Karthala comprend la Réserve d’Hantsongoma, un petit lac de cratère permanent situé à 950 m d’altitude au pied nord du Karthala. Il couvre une superficie de 946,4 ha et Il offre une mosaïque de forêts sèches et de forêts humides.

La Grotte du Capitaine Dubois, un monument naturel et historique proche de la Réserve d’Hantsongoma.

Le site de la Réserve communautaire forestière de Nyoumbadjou couvre une superficie de 240,6 ha entre 545 et 1.000 m d’altitude dans le centre-ouest du massif du Karthala. La forêt de Nyoumbadjou, constituée d’une mosaïque de forêts galeries et de forêts humides sempervirentes est un des derniers vestiges de forêt de basse altitude, maintenant disparue des autres versants du Karthala. L’ancienne scierie de Humblot et les bâtiments administratifs des années coloniales dont l’hôpital, les écuries, la prison, la mairie, les logements et annexes se trouvent sur ce site, à une altitude de 500 m et témoignent de l’occupation française dans l’archipel des Comores.

L’aire protégée proposée se situe à une altitude variant entre 800 et 2.361 m. Elle a une superficie de 26.790 ha

Les visiteurs peuvent faire de la randonnée pédestre dans des sentiers aménagés, observer et photographier la faune et la flore, ainsi que pique-niquer (djocho) aux endroits prévus.

Infos pratiques

Activités

  • Barbecue
  • Randonnée
  • Obs. de Faune
  • Obs. de Flore

Carte du parc